UXdrivers
Mercedes digital light

Phares et Automobile : Les Phares Intelligents (2/2)

Lorsque j’ai commencé l’article précédent, j’avais pour idée initiale de n’en faire qu’un seul qui traiterait de ce sujet : les phares intelligents. Mais je me suis vite rendu compte qu’il fallait d’abord parler des différents types d’éclairages pour aborder au mieux les phares intelligents et j’ai trouvé intéressant de parler de l’évolution des phares.

Maintenant que vous en savez plus sur leurs évolutions, leurs avantages et défauts… Abordons ce nouveau sujet !

Lire notre article : Phares et Automobile : Plus de 100 Ans de Révolutions (1/2)

Pourquoi avoir parlé de l’évolution des phares ?

Si j’ai préféré d’abord aborder leurs évolutions, c’est parce qu’il y a aujourd’hui un besoin d’avoir des phares intelligents, que ce soit pour du confort personnel, de la sécurité ou bien pour les voitures autonomes. D’où à mon avis l’intérêt d’en parler pour savoir pourquoi ce besoin apparaît de plus en plus auprès des automobilistes.

De plus, vous vous doutez bien que les phares intelligents ne sont pas applicables à l’ensemble des technologies d’éclairage. Aujourd’hui les phares intelligents sont présents sur les modèles équipés de phare Full LED avec ou sans module laser, ou bien Full Laser.

Phares LED matriciels

Cette technologie de phare intelligent est souvent appelée Phares Matrix, ou Matrix LED, et ce n’est sûrement pas anodin puisque Audi a été précurseur dans ce domaine et c’est le nom de leur technologie.

Matri-quoi ? 

Avant d’aller un peu plus loin dans l’intérêt et le fonctionnement des phares matriciels, je pense qu’il est plutôt essentiel de savoir ce qu’est une matrice…

Généralement c’est un terme que l’on voit à l’école, notamment en cours de mathématiques et de sciences. Faire une matrice c’est quadriller un espace pour avoir des repères précis où l’ensemble des cases forment une matrice. En fait, des matrices il y en a un peu partout, et par exemple quand on se retrouve face à un jeu d’échecs ou de bataille navale, nous sommes face à une matrice : il y a des cases qui ont chacune des coordonnées.

Fonctionnement

Le phare matriciel fonctionne bien différemment d’un phare traditionnel. Le phare traditionnel émet un ou deux faisceaux dans une seule direction. Alors que le phare matriciel est composé, lui, de plusieurs petits faisceaux qui éclairent la route sur des portions différentes que l’on appelle matrice. En d’autres termes, les phares matriciels ont pour objectifs de pouvoir conduire tout en restant en feux de route sans éblouir les autres usagers.

Pour réussir cela, le véhicule est équipé d’une camera qui scanne la route en continu pour rechercher d’autres sources de lumière. Si le système croise de la lumière, il va allumer, éteindre ou ajuster la luminosité des LED indépendamment les unes des autres tout en gardant un éclairage optimal.

Cependant ce système est différent suivant les marques. Aujourd’hui les 3 systèmes les plus connus, les plus efficaces, sont ceux de BMW (Intelligent HeadLight), Mercedes (Multibeam LED), et Audi (Matrix LED).

Les phares matriciels fonctionnent seulement sur les feux de route, seul Mercedes pour le moment propose un système matriciel sur les feux de route et de croisement. Je pense que c’est surtout un argument marketing parce que en soi, les phares matriciels permettent de rouler constamment en feux de route… Et je ne pense pas que dire que ce soit moins énergivore qu’en roulant avec les feux de croisement soit très pertinent puisque ce sont des LED.

Mais tout cela va encore plus loin car la luminosité, l’orientation et j’en passe s’adaptent aussi à la vitesse, aux conditions climatiques et au type de route sur laquelle le véhicule roule. Par exemple sur autoroute le faisceau sera automatiquement plus long et moins large, en cas de pluie, le faisceau s’abaisse pour ne pas nous éblouir nous-mêmes et les autres usagers.

Pour qui ?

Il y a encore quelques mois, cette technologie était limité à des modèles plutôt haut de gamme et d’un segment supérieur, comme les grandes berlines. Mais depuis la présentation de la DS3 Crossback, les phares matriciels arrivent sur des modèles plus accessibles et surtout sur le segment des citadines, et c’est une première mondiale.

Phare matriciel DS3 Crossback
Phare Matriciel (module à gauche) DS3 Crossback | Source : Dsautomobiles.fr

Pixel LED

Cette technologie constitue la prochaine avancée majeure en terme d’éclairage intelligent. Derrière ce nom se cache en fait une grosse évolution du système matriciel.

Premièrement, il permet de prendre en considération plusieurs sources de lumières, mais pas que celle émise par les véhicules ! Dans un premier temps la camera sera capable d’adapter les phares pour le véhicule devant nous, celui qui vient en face de nous mais aussi les panneaux qui émettent la lumière que les phares leur renvoient. Et tout ça en même temps. Cela est possible car les modules seront équipés de beaucoup plus de LEDs ! Aujourd’hui c’est Mercedes qui possède le plus de LED intégrées sur leur système matriciel, avec 84. Mais avec la technologie Pixel LED, l’objectif est de 1024, pour commencer, puis le double plus tard.

Phares Haute Définition

Au début je voulais appeler ces phares les “Super Méga Cool Pixel LED”… De un, parce qu’ils sont vraiment super méga cool et de deux car ils utilisent beaucoup de LED, mais aussi des miroirs, énormément de miroirs, contrairement aux Pixel LED…

Aujourd’hui on n’a pas vraiment de nom pour qualifier ces phares intelligents d’un futur assez proche. J’aurais pu prendre les termes marketing utilisés par les marques qui veulent tout et rien dire, mais très peu de marques communiquent sur cette technologie et concrètement aujourd’hui seul Mercedes propose une réelle solution appliquée sur un modèle de série, bien que la technologie ne soit pas encore en vente car toujours en prototype, et Audi propose un système équivalent encore plus futuriste qui a été présenté sur un concept car, on y reviendra plus tard.

Fonctionnement

Pour expliquer cette révolution, nous allons nous baser sur le système de Mercedes, le Digital Light J’ai dit un peu plus haut que ce système utilisait des LED, et des miroirs, mais vraiment beaucoup, énormément,  de l’ordre de 1 million de miroirs par phare et chacun est mobile indépendamment des autres… Ce qui signifie qu’un phare émet 1 million de faisceaux lumineux différents…Ah d’accord… Et c’est justement grâce à ce nombre extrêmement élevé que l’on peut parler de phare Haute Définition (HD) : Prenons un écran de téléphone HD, c’est-à-dire avec une définition de 720×1280, on obtient 921600 pixels, soit 921600 sources de lumière différentes. Et donc un phare a une meilleure définition qu’un écran HD…

Mercedes digital light
Mercedes Digital Light | Source : Daimler AG

Restons sur l’écran de téléphone encore un petit peu… Si on arrive à afficher des formes sur un écran avec un nombre de sources lumineuses un peu inférieur à celui du phare, ça veut dire que l’on peut aussi afficher des formes grâce au phare, non ?! Et bien oui ! Et tout l’intérêt du phare HD est ici, d’afficher des messages sur la route via les phares. 

En pratique

Par exemple, si vous avez mis une destination dans votre GPS, les phares pourront vous indiquer les directions à prendre avec les distances indiquées :

Mercedes-Benz Digital Light Navigation
Mercedes-Benz Digital Light – Affichage navigation | Source : Mercedes-Benz.com

Ou encore le phare pourra afficher la taille du véhicule si il détecte une zone de travaux avec une chaussée rétrécie :

Mercedes Benz Digital Light Travaux
Mercedes Benz Digital Light – Affichage taille du véhicule | Source : Mercedes-Benz.com

En soi grâce à cette technologie on peut imager tout et n’importe quoi, de l’utile à l’inutile… Pourquoi ne pas afficher un petit message “Bienvenue à la maison” quand votre véhicule entre dans votre cour… Enfin bref ! Je vous joins une dernière photo avec des utilités intéressantes et une vidéo :

Fonctions Digital Light
Fonctions Digital Light | Source : Mercedes-Benz.com

Audi Matrix Laser

En introduction des phares HD, j’ai parlé d’un concept car Audi, Prologue. Sur ce concept car Audi a utilisé un système similaire à celui de Mercedes à la différence prêt qu’ici ce ne sont pas des LED qui éclairent, mais uniquement des lasers.

Audi Prologue
Audi Prologue | Source : Fleetbydieteren.be

Là où Mercedes utilise 1 million de miroirs par phare, Audi en a placé 420 000.  Donc dans la théorie, les dessins au sol seront moins nets que chez Mercedes.

Audi Matrix Laser
Audi Matrix Laser | Source : L’Argus.fr

Je n’ai pas réussi à trouver comment l’ensemble des miroirs bougent dans la technologie de Mercedes, mais pour Audi, si. Ils utilisent un champs électrostatique pour bouger chaque miroir indépendamment et ils peuvent s’incliner jusqu’à 5 000 fois par seconde.

Roman Fougerolle

Votre commentaire

Suivez UXdrivers sur Twitter !

Recevez nos derniers articles par mail !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Vous voulez savoir qui se cache derrière UXdrivers ?

Suivez-nous !

Ne manquez plus nos articles en nous suivant sur nos différents réseaux sociaux.