UXdrivers
Interieur Concept Canatu avec écrans 3D touch
Intérieur du concept Canatu avec des écrans 3D Touch

Canatu : 3D Touch et des reliefs bientôt intégrés à nos écrans ?

Si je vous parle de Canatu, je ne pense pas que beaucoup d’entre vous puissent savoir de qui ou de quoi je parle… D’ailleurs moi-même avant d’écrire ces lignes je ne savais pas du tout ce que c’était, un mot venu tout droit des îles peut-être… Derrière ce nom se cache en fait une marque finlandaise qui transforme “des surfaces en expérience”. Dit comme ça, c’est joli, mais on en apprend pas beaucoup plus… Pour faire simple, ils transforment n’importe quelle surface en surface tactile et réagissant à la pression (3D Touch), en appliquant tout simplement un film conducteur…

Si ce n’est toujours pas très clair, je vous laisse regarder leur vidéo de présentation :


Qu’est-ce que le 3D Touch ?

Il est important de savoir ce qu’est cette technologie pour pouvoir comprendre tout son intérêt :

3D Touch, c’est avant tout le nom qu’Apple a donné à sa technologie et il est entré assez rapidement dans le langage courant pour définir cette technologie. 

Elle permet à un écran de distinguer plusieurs niveaux de pressions et d’activer une fonction quand le seuil de pression défini est atteint.

Mais pourquoi en parler ici…

Technologie plusieurs fois récompensée cette année

Cela fait déjà quelques mois que Canatu a présenté cette technologie, leur première récompense était au CES (Consumer Electronic Show) de 2018 pour la meilleure innovation dans la catégorie “audio/vidéo embarqué à l’automobile”. Mais ce n’est pas tout, Canatu a aussi été récompensé par la Society for Information Display (SID) en mai 2018… Joli palmarès.

Mais plus récemment en début de semaine (24 septembre 2018), Canatu a remporté le prix du concours Automotive Brand Contest dans la catégorie “concept cars” avec un écran 3D Touch (mot emprunté à Apple et leurs iPhones), retour haptique (vibration au touché), et enfin topographique pour guider les doigts.

Ecran de Continental AG avec les technologies de Canatu et les zones topographiques
Source : Youtube

Et intégrée à l’automobile

Développer en partenariat avec Continental AG, c’est la première fois au monde qu’un écran 3D Touch est intégré à un véhicule. D’une manière générale, c’est aussi la première fois que des reliefs sont utilisés. D’habitude, les écrans, et les surfaces sont lisses.

Porsche Panamera | Source : Porsche

Le fait d’avoir des reliefs sur l’écran et d’adapter les interfaces en fonction de ces reliefs permet à l’utilisateur de savoir où son doigt se situe sans avoir à quitter les yeux de la route, contrairement à une Peugeot 308 où tout est déporté sur l’écran, on aurait tendance à presque regarder plus l’écran que la route…

Intérieur Peugeot 308
Intérieur Peugeot 308 | Source : Caradisiac


Au final, c’est une idée relativement simple mais qui rajoute énormément de sécurité, et elle est rendue possible grâce aux technologies de Canatu.

Dans la vidéo ci-dessous vous allez pouvoir vous rendre compte à quelle point c’est une excellente idée, surtout quand on sait que ces reliefs sont tactiles et non pas des boutons ou encore du plastique qui ne sert a rien ! Par ailleurs il semble quand même y avoir quelques latences, mais il faut garder à l’esprit que cela reste un prototype.


Mon avis

3D Touch

D’après moi, 3D Touch est obligatoire dans une voiture aujourd’hui et je trouve ça vraiment dommage qu’aucun constructeur ne s’y aventure pour le moment…

Cette technologie apporte pourtant plus de sécurité car les touches tactiles ne s’activent plus avec un simple effleurement mais avec une réelle pression. Cela permet de ne plus entraîner des actions que l’on ne voulait pas faire et nous obligeant à quitter la route des yeux pour corriger nos erreurs.

Reliefs

Mais au final ce que je trouve le plus impressionnant, ce sont les reliefs intégrés à l’écran. Selon moi cela apporte vraiment quelque chose en matière de sécurité, notamment du fait qu’en ce moment les écrans prennent de plus en plus de place dans nos habitacles et que nous sommes de plus en plus enclin à quitter la route pour les utiliser, notamment sur les dernières Audi à partir de l’A6 ou encore les Tesla.

Intérieur Audi A7
Intérieur Audi A7 | Source :  Caricos
Intérieur Tesla Model S P100D
Intérieur Tesla Model S P100D | Photo par Brian Brantley


De plus je trouve que cela bouleverse complètement l’expérience à l’intérieur du véhicule, et cela enlève un aspect froid que donne le côté lisse pour un côté plus chaleureux procuré par les formes qui de plus sont ici très douces.

Limites

Au-delà du fait que cela puisse impliquer des limitations pour les designers des interfaces (car ils sont limités par ces reliefs sur lesquels l’interface doit “fusionner”), là où sur une surface plane, ils n’ont pas cette contrainte. Il faut toujours regarder l’écran pour voir les paramètres, la climatisation par exemple, avant de pouvoir les paramétrer.

J’ai vraiment hâte de voir cette technologie à l’œuvre dans un vrai véhicule !

Roman Fougerolle

Votre commentaire

Suivez UXdrivers sur Twitter !

Instagram

Instagram has returned invalid data.

Recevez nos derniers articles par mail !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Vous voulez savoir qui se cache derrière UXdrivers ?

Suivez-nous !

Ne manquez plus nos articles en nous suivant sur nos différents réseaux sociaux.